Beaucoup d’entre vous se demandent comment effectuer un stage sans convention de stage. J’ai donc décidé de poser la question directement au Ministère de l’Éducation Nationale.

Sekaï : Madame, monsieur,
J’aurais une question à propos du CAP Esthétique Cosmétique et Parfumerie.
Si je suis candidate libre, le stage de 12 semaines est non obligatoire. Cependant, le dossier de vente l’est. Or étant candidate libre, je ne peux disposer de convention de stage et les instituts refusent de me prendre en stage. Les académies ne délivrent pas de convention de stage.
Ma question est donc : comment rendre un dossier de vente sans faire de stage ?

Réponse : Madame,
J’accuse réception de votre courriel dans lequel vous demandez en tant que candidate individuelle auprès de qui obtenir une convention de stage et comment élaborer le dossier professionnel prévu pour l’épreuve EP2 avec une dispense de stage.
S’agissant de l’obtention d’une convention de stage, vous pouvez vous adresser à Pôle emploi ou à une mission locale.
Sur l’autre question à savoir l’élaboration d’un dossier professionnel, j’ai interrogé le ministère et je ne manquerai pas de vous communiquer les informations qui me seront communiquées.
Pouvez-vous me faire connaître votre situation professionnelle qui m’est demandée par le ministère pour répondre au mieux à votre question ?
Je vous prie de croire, madame, en l’expression de ma considération distinguée
Mme XXX
Chargée de mission auprès de la médiatrice de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

Sekaï : Bonjour Mme XXX,
Si je suis salariée et que j’ai plus de 25 ans, je ne peux m’adresser ni à Pôle Emploi ni à la mission locale.
Alors que faire ?

Réponse : Madame,
Je vous communique les éléments de réponse communiqués par le ministère :
L’examen du certificat d’aptitude professionnelle, conformément à l’article D. 337- 7 du code de l’éducation, est accessible aux candidats majeurs ou mineurs :
a) Sous statut scolaire dans un établissement public local d’enseignement ou dans un établissement privé sous contrat qui ont suivi le cycle conduisant au diplôme ;
b) Sous statut scolaire dans un établissement public local d’enseignement ou dans un établissement privé sous contrat qui sont engagés dans le cycle conduisant à un baccalauréat professionnel correspondant à la spécialité du diplôme postulé ou relevant du même champ professionnel ;
c) Qui ont préparé le diplôme par la voie de l’apprentissage ;
d) Qui sont en formation en vue de préparer un baccalauréat professionnel par la voie de l’apprentissage et qui demandent à passer la spécialité du certificat d’aptitude professionnelle prévue par arrêté du ministre chargé de l’éducation nationale ;
e) Qui justifient avoir suivi une préparation par la voie de la formation professionnelle continue définie au livre III de la sixième partie du code du travail ou une préparation dans un établissement privé hors contrat ou par la voie de l’enseignement à distance ;
Il est accessible également pour les candidats majeurs ne justifiant pas avoir suivi une formation.
Dans ce dernier cas, les candidats n’ont pas à justifier ni de formation particulière ni de périodes de formation en milieu professionnel.
Ces conditions particulièrement favorable en termes d’accès aux examens conduisant à un diplôme de l’éducation national n’exonèrent pas pour autant ces candidats de remplir les conditions propres aux épreuves conduisant à l’obtention d’une spécialité particulière de certificat d’aptitude professionnelle.
Le règlement d’examen prévu par l’arrêté du 22 avril 2008 portant création du CAP esthétique-cosmétique-parfumerie indique que le candidat subit notamment une épreuve EP2 vente de produits et de prestations de services.
Cette épreuve orale, en mode ponctuel, consiste en une situation de vente de produits ou de prestation sous forme de sketch et d’un entretien avec la commission d’évaluation.
Cette épreuve s’appuie sur un dossier professionnel constitué à l’occasion des expériences professionnelles du candidat qui peut recouper les périodes de formation en milieu professionnel lorsque le candidat doit en justifier. Ce dossier comporte deux parties, la première d’un volume maximum de deux pages consacrée aux aspects commerciaux de l’entreprise et la seconde relative à la connaissance des produits et prestations, dont le minimum exigé est un produit et une prestation pour une page chacune.
Pour les candidats majeurs n’ayant aucune justification de formation, le contenu de leur dossier doit s’appuyer sur leur expérience professionnelle dans des structures du secteur d’activité à l’occasion de stages, s’ils en trouvent, de contrat de travail, d’intérim ou d’activités ponctuelles ou saisonnières. Aucune durée minimum n’étant exigible, il s’agit pour le candidat de rechercher les éléments constitutifs du dossier professionnel lui permettant de pouvoir être valablement interrogé par la commission d’évaluation.
Je vous souhaite de mener à bien votre projet de formation et vous prie de croire, madame, en l’expression de ma considération distinguée
Mme XXX
Chargée de mission auprès de la médiatrice de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

Donc en gros la réponse c’est : le dossier est obligatoire, il faut avoir une expérience professionnelle pour le remplir mais… on vous aidera pas pour le stage !!!

Les deux seules solutions connues à ce jour par moi (si vous en avez d’autres ça sera avec plaisir) :

1) Si vous avez moins de 25 ans, renseignez-vous auprès de la mission locale. Ils peuvent vous trouver des entreprises qui joueront le rôle de tiers (à la place de l’école).

2) Si vous êtes demandeurs d’emploi, vous avez le droit à une EMT (Evaluation en Milieu de Travail). Ceci vous permet d’effectuer 15 jours de stage en entreprise (EMT Pôle Emploi).

Categories: Non classé

11 Comments

Jennifer · 26 janvier 2015 at 14 h 34 min

Bonjour,
actuellement Maman a foyer de 27ans ( donc pas d’indemnisation pole emploie, ni de mission locale), j’ai contactée le SIEC, je leurs est parler de mon cas et donc demandé ce que je devais faire en ce qui concernait le stage. Voici leur réponse.

Réponse du SIEC :
Bonjour, En tant que candidat libre, les stages ne sont pas obligatoires. Ils sont cependant conseillés car les dossiers de vente à produire doivent s’appuyer sur une expérience professionnelle (pour laquelle aucun justificatif ne sera à fournir). Cordialement.

En espérant que cette réponse aidera les candidate libre d’île de France ( j’ai contacté le SIEC en île de france

    sekaiblog · 26 janvier 2015 at 15 h 48 min

    Merci Jennifer.
    Effectivement aucune aide ne sera fournie de la part des académies même en ce qui concerne les conventions de stage.
    Pour bénéficier de l’Evaluation en Milieu de Travail il vous faut juste être inscrite à Pôle Emploi. Vous pouvez en bénéficier même si vous ne touchez pas d’allocations.

Alice · 27 mai 2015 at 21 h 52 min

Bonjour,

je suis actuellement salariée du secteur privé et j’ai plus de 27 ans. Bien que le stage ne soit pas obligatoire pour obtenir le diplome, je voudrais quand même en faire un (ou plusieurs). Si je comprends bien le post ci-dessus, il n’y a aucun moyen pour moi de faire un stage si je m’inscris en candidat libre?

Si c’est bien le cas, j’ai eu connaissance d’une « pseudo-école » en ligne qui fournit quelques cours de CAP, mais qui peut surtout fournir des conventions de stage. Il s’agit de espace-concours. L’année coute 195€, mais si cela me permet de faire des stages je serai prête à investir ce montant…

Merci! Alice

Merci!*
Alice

    sekaiblog · 1 juin 2015 at 9 h 51 min

    Bonjour Alice,
    J’ai eu au téléphone une personne du droit du travail. D’après en tant que salarié vous ne pouvez pas faire de stage même avec une convention (en théorie bien sûr…).
    Elle m’a dit que vous deviez utiliser votre DIF ou CIF.

Lylah F · 20 février 2016 at 15 h 02 min

Bonjour Madame,
Concernant le stage en entreprise,est ce une obligation quand on a déjà travailler en institut de beauté ?

Je vous remercie de votre aide !

    Sekaï · 24 février 2016 at 7 h 37 min

    Dans certaines académies le stage est non obligatoire. Dans ce cas votre expérience en institut suffit (vous pouvez vous en servir pour votre dossier de vente).

chevalier · 6 juillet 2017 at 14 h 18 min

Bonjour je suis une formation en candidat libre (cap esthetique) l’academie me dit que je suis obligé de faire deux stage un de 3 semaines en ventes et un de 3 semaines en parfumerie, j’avais dit au centre de formation que je ne pouvais absolument pas faire de stage en entreprise ils m’avaient dit que ce n’était pas obligatoire, hors l’academie me dit le contraire , je voudrais savoir si vraiment c’est obligatoire pour passer le cap , et comment faire car je me suis engagé au près du centre et je vais payer pendabnt 3 ans une formation que je ne pourrais pas concretiser je suis decu et je me sens trompé par le centre .

    Sekaï · 24 juillet 2017 at 2 h 01 min

    Avez-vous bien précisé à l’académie que vous étiez candidate libre ? Effectivement selon les académies le stage peut être obligatoire. Rappelez l’académie pour reconfirmer cette histoire de stage. Si c’est bien obligatoire, rappelez le centre de formation et voyez avec eux…

Référentiel | Sekaï Esthétique – CAP Esthétique candidat libre · 19 janvier 2015 at 13 h 39 min

[…] Les candidats libres sont dispensés de formations en entreprise mais il bien entendu fort recommandé d’en faire : voir article comment faire un stage en candidat libre […]

Le stage en candidat libre au CAP esthétique | Sekaï Esthétique – CAP Esthétique candidat libre · 23 janvier 2015 at 6 h 20 min

[…] Comment faire un stage en candidat libre, la réponse du Ministère de l’Education […]

Référentiel 2020 - Sekaï Esthétique - CAP Esthétique candidat libre · 15 septembre 2018 at 8 h 45 min

[…] Les candidats libres sont dispensés de formations en entreprise mais il bien entendu fort recommandé d’en faire : voir article comment faire un stage en candidat libre […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *